Archives de Tag: crêpe complète

Pâte à crêpes au sarrasin

Alors je sais pas vous, mais moi les crêpes au sarrasin c’est un peu ma solution de secours quand j’ai pas envie de cuisiner ou quand j’ai pas trop de quoi faire un vrai plat (un jour j’en ai garni avec… tout ce qui traînait dans le frigo : un peu de quinoa, du parmesan, des lardons… ben c’était un peu bizarre, mais mangeable !). Bref, encore une recette de base, bonne et facile. Retrouvez en bas de page des astuces pour bien réussir vos crêpes ;)

WP_000464 WP_000466

Ingrédients pour 10 à 12 crêpes selon la taille de la crêpière :

– 150g de farine de sarrasin (si on n’aime pas trop le goût, on peut faire 50/50 avec de la farine de froment, mais ça sera pas pareil :p)

– 50cl de lait (ou d’eau pour que la pâte soit + digeste et moins riche)

– 3 oeufs

– une pincée de sel

– 2 CàS d’huile (tournesol, c’est celle qui a le moins de goût)

– une bonne rasade de cidre, de bière ou de chouchen pour le petit goût en plus (facultatif)

Préparation :

Dans un saladier, on verse la farine et la pincée de sel, on mélange un peu, on fait un petit puits. Comme pour la purée.

On casse les oeufs un par un dans le puits et on mélange progressivement avec un fouet (ou une fourchette) en partant du centre et en prenant petit à petit la farine sur les bords du puits : de cette façon, exit les grumeaux.

Lorsque ça devient trop sec, on commence à incorporer le lait ou l’eau. Et s’il y en a, au pire on donne un petit coup de mixer-plongeur (vous l’aurez compris, ça a été un peu l’achat le plus utile de l’année), et voilaaaa.

On termine par la bière/cidre/chouchen, ça va aérer un peu la pâte et lui donner un petit arrière-goût inimitable :).

La texture : si la pâte vous semble trop épaisse (elle doit couler de la louche de façon quasi-liquide, c’est-à-dire à peine plus visqueuse que l’eau, je dirais une viscosité entre le sirop et l’eau)

Le mieux, si on a le temps, c’est de couvrir avec un torchon propre ou du film plastique et de la laisser reposer 1h à 2h.

Si on est feignant, on met tout dans un blender et vrrrrrrr… tadaaaa, une patacrêpe sans effort !

Bonus : pour faire de belles crêpes !

1) Avant toute chose, pour que la crêpe prenne bien, il faut que la poêle soit biennn chaude. Sinon, la crêpe attachera et vous ferez non pas une crêpe, mais un « tas », comme dit mon papa. Toutes mes premières crêpes étaient des tas. C’est pour ça que j’aime bien les poêles avec un indicateur rouge qui dit « ok, là c’est brûlant, tu peux y aller » ! Il faut que ça fasse « shhhhhhh » quand vous mettez votre petit morceau de beurre et aussi quand vous versez 1/2 à 3/4 de louche de pâte dans la poêle. Cette première crêpe vous servira de test pour savoir si votre pâte est trop épaisse ou trop liquide : trop liquide, la pâte se casse, trop épaisse, elle ne s’étale pas.

2) Bon. Vous avez versé votre pâte, tourné la poêle dans tous les sens pour que la pâte s’étale bien, au pire on fait quelques retouches avec le dos de la louche pour pas mettre trop de pâte en plus. C’est cuit quand les bords se soulèvent bien et ont l’air tout craquants : on doit alors pouvoir passer sans effort une spatule dessous. retournez votre crêpe pour faire cuire l’autre côté. Si vous avez la chance d’avoir une cuisinière à gaz ou vitrocéramique (et pas des plaque en fonte comme moi), baissez (un peu) le feu, cela cuira mieux et l’autre côté ne brûlera pas.

3) C’est là que je vais vous livrer une petite astuce pour faire les crêpes « complètes » (c’est-à-dire jambon/oeuf/fromage). J’ai remarqué que j’étais la seule à faire de cette façon, la plupart de mes ami(e)s procédant comme cela : on faire cuire l’oeuf à part dans une auuuutre poêle, et ensuite on le met dans la crêpe. Il y en a même qui mettent toute la garniture hors du feu. Les malheureuses personnes.

Mais noooooooooon ! Une fois que vous avez retourné votre crêpe, il faut :

– Casser délicatement l’oeuf dessus, et étaler le blanc avec une spatule, une fourchette, un couteau… sur tout la crêpe : de cette façon, il cuira + vite et sera bien uniforme (j’ai horreur du blanc d’oeuf pas cuit, je suis un peu monomaniaque sur ça). On essaie de bien centrer le jaune. Attention à ne pas le casser ce faisant ! (bon sinon c’est pas grave, mais ce sera moins bon).

– Quand le blanc de l’oeuf est preeesque cuit, on saupoudre uniformément de fromage (emmental râpé, mont d’or, beaufort, comme vous voulez). Le blanc d’oeuf va finir de cuire alors que le fromage va biennn fondre.

– Quand le fromage est bien fondu, on met une tranche de jambon, on plie la crêpe en 2 avec la spatule, un petit bout de beurre salé sur le dessus, et voilaaaa (régalez-vous). Une bolée de cidre brut, et c’est le bonheur !

4) Un truc en plus : pour le dessert, on fait une crêpe, une fois qu’on l’a retournée, on étale du beurre salé sur toute la surface, on saupoudre de cassonade, on attend que le sucre fonde un peu, paf, on plie la crêpe, et voila une crêpe sucré salé vite faite et délicieuse! Avec un petit verre de chouchen pour accompagner (alcool breton à base de miel), voilà de quoi finir un repas en beauté ! (ça vaut aussi pour le petit-déjeuner du lendemain matin ^^) (sauf pour le chouchen, c’est un peu rude au réveil).

J’espère que cela vous aura été utile, je pensais que tout le monde savait faire ça, mais bon, au moins maintenant vous n’avez plus d’excuse pour faire cuire vos oeufs à part !