Archives de Tag: alsacien

Butterbredele (petits sablés de Noël alsaciens)

(Prononcez « brédeuleu ») Voici une recette qui me vient de la grand-mère d’une amie alsacienne. Il s’agit des petits sablés de toutes les formes (étoile, rond, coeur, sapin, étoile filante…) que l’on mange à Noël en Alsace. Le plus dur, dans cette recette, reste de ne pas manger toute la pâte crue et d’attendre 1h qu’elle repose au frais…

Ingrédients :

– 500g de farine

– 250g de sucre

– 250g de beurre pommade

– 6 jaunes d’oeufs (+ 1 pour dorer)

– un sachet de sucre vanillé

– 1/2 sachet de levure chimique

– un peu de lait et de café

Préparation : 

Mélanger à la main le sucre, les 6 jaunes d’oeufs et le beurre (si comme moi vous n’aimez pas trop la sensation de la pâte glissant entre vos doigts, metez des gants jetables type latex (ou nitrile si vous êtes allergiques), et comme ça en plus on n’en pas sous les ongles).

Ajouter la farine et la levure préalablement mélangées, pétrir et former une boule de pâte à laisser reposer 1 heure.

Préchauffer le four à 200°C.

Étaler la pâte au rouleau à pâtisserie fariné sur un plan de travail propre et fariné lui aussi (pour que la pâte n’accroche pas). Prélever les biscuits à l’aide d’emporte-pièces (étoile, lune, sapin, rond…), et les déposer sur une plaque à pâtisserie. Une façon originale est de garder le carré de pâte dans lequel on a découpé par exemple un coeur, comme ça, ça fait un coeur en négatif. Et en plus ça va plus vite, car à chaque fois, il faut re-pétrir, étaler, emporte-piécer (si, si), déposer, dorer… pfff c’est du boulot hein! ^^)

Dans un petit bol, mélanger le jaune d’oeuf restant, un peu de lait et un peu de café (genre un 1/2 expresso) (on peut aussi rajouter un peu de sucre glace, et/ou un peu de cannelle, pour un glaçage plus gourmand). Se servir de ce mélange pour dorer les biscuits avec un pinceau (propre!) ou à défaut avec les doigts (propres aussi, cela va sans dire).

La cuisson dépend du four et de l’épaisseur des biscuits, il faut compter environ 10 minutes à 200°C par plaque. Dès que certains commencent à brunir, on peut déjà tout sortir.

Ces bredele se conservent très bien dans une boite en fer ou un tupper-ware.

Edit : j’ai testé l’autre jour de mettre des noix de pécan concassées et légèrement grillées à sec dans une poêle dans cette pâte, alors certes du coup c’est difficile de faire des formes car la pâte se casse là ou il y a les noix. Mais cela fait d’excellent cookies aux noix de pécan, il suffit de faire des petites boules aplaties et de les laisser 12- 13 minutes à 190°C (car ils sont plus épais que les bredele). Voir photo :

P1010091