Archives Mensuelles: mai 2014

Soufflé au fromage

Une recette simple, qui accompagne à merveille une salade composée pour un repas complet :) 

J’ai trouvé cette recette sur marmiton. J’aimerai bien la tester avec d’autres fromages : du bon comté, du roquefort, du camembert…

Photo : Soufflé au fromage :D

Ingrédients (pour 4 personnes) :

4 gros œufs ou 5 moyens
150 g d’emmental ou gruyère râpé
60 g de beurre
60 g de farine
40 cl de lait
noix de muscade

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6). Beurrer les moules.

Chauffer le beurre dans une casserole, ajouter la farine et remuer rapidement pendant 1 min. Ajouter le lait tiédi, remuer au fouet pendant quelques minutes à feu doux.

Retirer la casserole du feu.

Séparer les blancs et les battre fermement (avec une pincée de sel).

Dans la casserole refroidie, ajouter les jaunes d’œufs un à un, puis le fromage râpé. Mettre une pincée de muscade, poivrer. Saler peu car le fromage contient déjà du sel.

Incorporer les blancs d’œufs battus en mélangeant délicatement.

Verser dans les moules.

Enfourner pendant 35 minutes en position chaleur tournante.

Publicités

Poisson mariné à la Tahitienne

Je partage aujourd’hui avec vous une recette aux saveurs exotiques qui m’a été confiée par une amie tahitienne, c’est une tuerie ! La cuisine tahitienne a souvent des accents asiatiques, c’est pour cela que j’aime beaucoup :D

Cette recette se fait traditionnellement avec  du thon frais, que dont on fait dégorger le sang dans du lait pendant toute une nuit. Seulement, ce ne sera pas toujours facile à trouver, et souvent un peu cher. Et selon ma source, ce ne sera évidemment pas le même gout que le thon pêché frais « là bas », mais on peut quand même s’en approcher!

Personnellement, je réalise cette recette avec du flétan ou du merlu, et même si ce n’est pas pareil, c’est quand même plus facile et moins cher, et comme on dit, « ça se laisse manger » !

Ingrédients pour 4 personnes :

4 filets de poisson blanc (flétan, merlu… j’ai déjà essayé avec du colin, et la chair de ce poisson est trop ferme pour cette recette), ou de thon dégorgé dans le lait.

2 citrons verts

250 ml de lait de coco

4 CàS de vinaigre de riz

150 ml d’huile de sésame

1 carotte

1 demi concombre

1 échalote

gingembre frais ou en poudre, quantité selon force voulue

1 petite gousse d’ail

un peu de coriandre ciselée

WP_000697

Préparation : 

Couper le poisson en petites lanières et le mettre dans un plat (un saladier idéalement).

Ajouter : les zestes et le jus des citrons, le vinaigre, l’huile, l’échalote ciselée, le gingembre, la coriandre et l’ail écrasé.

A l’aide d’un économe, réaliser des lanières de carotte et couper le concombre en petits cubes, ajouter à la marinade de poisson.

Laisser mariner toute une nuit, ou au moins 4h. Servir avec le lait de coco au dernier moment, dans le plat ou directement dans l’assiette de chacun.

WP_000698

 

Bar à tapas / restaurant à Montpellier : l’Endroit

Une belle découverte un peu au hasard, j’avais vu le dessert « coulant au chocolat et crème anglaise à la fève de tonka, sorbet amandes bio », cela a piqué ma curiosité, j’ai vu « boeuf black angus, wagyu et simmental », on s’est dit, allez, on va tenter!

WP_000669

Nous étions 2 et après une petite mise en bouche de toasts de tapenade agrémentée de poivron rouge (bravo, belle association!), nous avons pris 2 tapas à se partager en entrée (les tempuras de crevettes sont extra-frais, pas de crevettes congelées qui partent en purée dans la bouche ici!), suivi d’une pièce de viande chacune (wagyu et black angus) avec frites puis un dessert chacune (le coulant au chocolat est juste à tomber!). le tout accompagné d’un petit côtes du rhône rouge, c’était parfait. même le pain était délicieux.

Nous sommes ressorties rassasiées, et nous avons eu un excellent repas : des produits de grande qualité. je suis heureuse d’avoir découvert de nouvelles saveurs : une viande exceptionnelle, il faut avoir goûté ça au moins une fois je pense, et la fève de tonka en dessert, une belle découverte aussi!

Côté service, les serveurs sont attentionnés et dynamiques, « aux petits soins » pour nous. l’ambiance était agréable, type bar à tapas avec les tables hautes.

Quant au « rapport qualité-prix » qui revient souvent dans les avis que j’ai pu voir (sur trip advisor par exemple), je pense que ces personnes confondent qualité avec quantité : car la qualité est là, au prix juste. on n’est pas dans une cantine, mais dans un bar à tapas de connaisseurs! c’est pour cela que les quantités ne sont pas gargantuesques, et encore une fois, avec une entré, un plat de viande et un dessert, nous étions rassasiées (et nous ne mangeons pas comme des oiseaux pour autant). on ne peut pas avoir la qualité, le petit prix et une montagne dans son assiette! encore une fois, quantité ne veut pas dire qualité.

je suis très contente d’avoir découvert cette très bonne adresse, et je ne manquerai pas de revenir pour un petit repas en amoureux! une des meilleures expériences que j’ai eu sur Montpellier.

Cake Pina Colada

Cela faisait un moment que j’avais envie de tester la farine de coco, c’est maintenant chose faite !

WP_000694

Pour environ 6 personnes, il faut :

150 g de farine de blé

50 g de farine de coco (dispo en boutique bio ou rayon bio)

50 g de coco râpée

150 g de sucre (ou 15 ml d’édulcorant liquide pour une version plus light)

100 g de beurre

2 oeufs

20 cl de lait

1 cc de levure chimique

1/2 ananas

un bouchon de rhum ambré pour la pâte + 10 cl pour faire cuire l’ananas.

1 CàS de sucre roux

WP_000692

Préparation :

Mélanger le beurre fondu et la coco râpée, puis ajouter le sucre, les oeufs, les farines, la levure, le lait et le rhum.

Découper l’ananas, garder 4 belles tranches et les couper en 2, de sorte à obtenir 8 demi tranches. Couper le reste en cubes et les faire caraméliser avec les 10 cl de rhum et un peu de sucre roux.

 

Préparer le moule : beurrer le moule et le tapisser avec du sucre en poudre. Ajouter les demi tranches pour tapisser le moule. Verser la pâte dans le moule et ajouter les cubes d’ananas.

Enfourner 30 minutes à 200°C, voilà c’est prêt !

Chaï latte coco (Battle Food #20)

Je participe au battle food #20 dont le thème est : sweet drinks !

Cette Battle Food #20 se passe chez Anna et Olivia de La cuisine d’Anna et Olivia, pour info je vous rappelle le principe de la Battle Food : c’est un défi culinaire entre blogueurs et non blogueurs autour d’un thème choisi par la marraine (ou le parrain). Rien à gagner, juste le plaisir de plancher sur un thème commun et ainsi de rivaliser de créativité ! Le jour de la Battle, une nouvelle marraine est désignée pour organiser la cession suivante.

WP_000699

Je voulais retrouver le gout du thé que l’on sert dans les restos indiens, avec du lait et des épices, mais dans une version plus estivale. J’ai donc choisi de faire un latte à base de thé noir épicé (pour moi c’est un mélange thé du maharadja acheté dans une petit boutique nîmoise, c’est du thé noir avec des épices comme la cardamome, le clou de girofle, la badiane…) et de lait de coco!

Ingrédients pour 2 verres de 500 ml : 

un gros sachet de thé noir épicé (ou 2 sachets tout prêt de thé earl grey agrémenté des épices que j’ai citées précédemment)

500ml d’eau bouillante

2 CàS de sucre brun

500 ml de lait de coco

un peu de coco râpée

quelques glaçons

Préparation :

Faire bouillir l’eau et la verser dans une carafe (ou tout autre récipient) avec le sachet de thé. Ajouter le sucre, mélanger pour le dissoudre et laisser refroidir.

Pendant ce temps on prépare les verres : tremper un coin d’essuie-tout dans un peu de lait de coco et frotter le bord des verres avec. Tremper le bord des verres dans de la coco râpée pour en givrer le bord.

WP_000702

Verser le thé dans les verres et ajouter 250ml de lait de coco dans chaque verre. Ajouter quelques glaçons dans chaque verre et servir sans attendre!

On peut aussi ajouter des graines de cardamome dans les verres pour un gout plus prononcé.

les autres participants sont :

Cannelle Kaneel – Chloé Délice – Food and Cook – The pink teaspoon – Lili’s Kitchen – Stella Cuisine – Pause Nature –Melie’s cooking – Once Upon A Cook – Chic, chic, choc…olat – Jujube en cuisine – Framboises & bergamote – Par faim d’arômes – Cuisine Addict – La galerie du régal – Delices Cookie’s – Epices & moi – Radis rose – Bistro de Jenna – VG-Zone – Novice en cuisine – Dolly Jessy – Dans mon nid – Trognon de pomme – Del’s cooking twist – Encore une lichette– Petits Béguins – By acb 4 you – Claire-Alice Délice – J’ai toujours aimé le jaune moutarde – Cookerei – My Little Créa –Loetitia cuisine – Casseroles et Claviers – Voyages des Papilles – Mes instants de gourmandise – La Godiche – Marion’s Bakery – Et Charlotte découvrit la Cuisine – Cooking N’ Co – Chocoframboises – Les Fantaisies de Mélanie – My French Bakery – Safran Gourmand – LemonRock – La vie lilloise – Un « Flo » de bonnes choses – The Happy Cooking Friends –Confit Banane – Les casserole de Lise – Flagrant Déli’S – Le couple chocolat – J’apporte le dessert !! – Cyrielle Gourmandise – La médecine passe par la cuisine – Une Paruline en cuisine – Alamalice – Madeleines & Plumes d’autruche – Chez Ale – Le renard et les raisins – Une papaye verte – Elo dans la farine – Petits Plats pour un Geek –Cook N’Tinem – Je suis affamée – Sweet Mood In Paris – Cook’N Blog – Les Cookines – My healthy sweetness – Les Haricots Diaboliques – Aurélie’s cooking – Marine is Cooking – Happy Food – Delicious Rdv – Handmade by Anna – Les Déréglées – A la table d’Aïda – Le miam de Ninou – Chut Je Pâtisse – Caprices Gourmands – All in the kitchen – Dans la cuisine de Misstinguette – Pops in hell  – Evin sur son nuage – Besly – Histoires de fruit – Eat me… nooow ! – Voyage Gourmand – Gourmande (ils) disent – Gribouillie – Les recettes de Juliette – Bonjour Darling – Ma petite cuisine au quotidien – Tortore – Babeth’s cuisine – Vanessa Pouzet – Une Fleur en cuisine – Bric & Brac – Carottes jaunes et tomates roses – Les gourmandises de Némo – Hibiscusblog – Pourquoi je grossis… – Succomber à la tentation… –Everyday Food by Fay  – Cuisine et Cigares – Créa Cuisine – Cook en coulisses – Two cooks and a few books – Amandine Cooking – Tizi Cooks –  

 

Rillettes de sardines

Une recette parfaite accompagnée de bon pain frais coupé en tranches, pour un apéro ou une entrée fraîche et goûteuse !

WP_000678

Ingrédients :

2 boites de sardines à l’huile, ou si vous trouvez le gout un peu fort, une boite de sardine + une boite de miettes de thon au naturel

1 CàS de fromage de chèvre frais

1 échalotte ciselée

aneth, coriandre ou ciboulette ciselées, selon votre gout (perso j’ai mis un peu des 3!)

sel, poivre, un peu d’ail semoule

Préparation :

Égoutter, enlever les arrêtes et émietter les sardines et/ou le thon dans un bol, ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger. Si la texture semble un peu sèche, ajouter un peu d’huile des sardines.

WP_000679

Vacherin glacé aux petits œufs pralinés et feuillantine

Une des solutions faciles pour faire un dessert glacé quand on n’a pas de sorbetière, c’est le vacherin glacé. Ici j’ai choisi de le faire aux petits œufs fourrés à la noisette, avec une feuillantine (mélange de crêpes dentelle et chocolat praliné). Mais on peut aussi le faire nature, et l’agrémenter d’un coulis de fruits rouges ou de mangue par exemple. Eviter par contre de mettre des morceaux de fruits dedans, car contrairement aux dérivés du chocolat, une fois congelés ils seront très dur à couper et à manger!

Pour avoir essayé les deux, je préfère le faire dans un moule à cake que dans un moule à manqué, les tranches sont plus faciles à couper ! cette recette peut aussi se réaliser en portions individuelles…

WP_000683

Ingrédients pour 10 personnes (pour un gros moule à cake) :

50 cl de crème fleurette

30g de sucre glace

une pincée d’extrait de vanille

120g de chocolat pâtissier praliné (ou à défaut, 4 rochers praliné, ça marche pareil ;) )

70g de crêpes dentelle

8 petites meringues ou 2 grosses (du type qu’on voit en boulangerie)

160g de petits œufs fourrés au lait et noisettes (vous voyez la marque rouge et blanche qui veut dire « enfant » en allemand? ben voilà.)

4 jaunes d’œufs et 5 blancs

60g de sucre

WP_000690

Préparation :

On commence par la feuillantine : faire fondre le chocolat au bain-marie dans un bol, briser en paillettes les crêpes dentelles et les ajouter au chocolat, bien mélanger. Étaler au rouleau entre 2 feuilles de papier sulfurisé. Il faut faire attention à obtenir la forme du moule. Mettre au frais.

Pendant que la feuillantine durcit au frais, on passe à l’appareil à vacherin : c’est la base. Ce gâteau est fait de 3 préparations qui sont mélangées ensemble : une chantilly (volontairement légère en sucre car après on ajoute des meringues!), un mélange jaunes d’œufs-sucre, et des blancs montés en neige.

Préparer la chantilly dans le bol du batteur ou bien à l’aide d’un siphon, pendant ce temps faire le mélange jaunes d’œufs – sucre (préférentiellement dans un grand bol) et le battre pour le rendre mousseux. Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement et en plusieurs fois au mélange jaunes-sucre. Incorporer maintenant la chantilly.

Montage : certains préférerons avoir une « couche » de meringues, d’autres opterons pour des petits morceaux dispersés. je préfère cette option, plus uniforme. J’ajoute donc les meringues en morceaux à ma préparation, ainsi que les petits œufs coupés en 4.

Il faut ensuite couper la feuillantine à la forme du moule pour pouvoir faire la couche de base : enlever la feuille de papier sulfurisé du dessus, poser le moule à l’envers dessus, chauffer un couteau ou une roulette à pizza dans l’eau très chaude et découper la feuillantine selon les contours du moule.

Préparer ensuite le moule : pour un moule en verre ou en métal, le tapisser de film alimentaire pour faciliter le démoulage. pour un moule en silicone, pas besoin. Verser la préparation dans le moule et finir par la feuillantine. La dernière fois j’avais mis la feuillantine à mi-hauteur et c’était moins pratique car la couche était quand même plus dure que le reste et donc la couche du dessous était écrasée. Donc je pense que c’est mieux de la mettre tout en bas !

Mettre au congélateur pour toute la nuit. Il vaut mieux que le congélateur soit bien froid pour qu’il se forme le moins de paillettes de glace. Pas besoin de touiller avec une fourchette toutes les heures, une fois au congélateur, on ne touche plus !

WP_000681